vendredi, 11 mai 2018 17:11

Stefan Heuer, mes Hommages

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Exposition Stefan Heuer, Mes Hommages
Du 16 juin au 12 août 2018

Avril 1992 : "J'accompagne des enfants autistes (mon métier) dans les Alpes, près d'une rivière cristalline bordée d'une généreuse plage de galets. Je choisis trois pierres agréables au toucher et au poids, et je jongle jusqu'à les sentir légères comme des plumes.

Soudain, sans intention ni préméditation, je m'accroupis et des tours de pierres en équilibre s'élèvent sous mes mains. Agir impeccable, aucune flèche ne s'effondre, et les galets vagabonds, comme animés d'une volonté propre, viennent naturellement à ma rencontre. C'était la première fois... A cette époque, je ne savais rien de la Culture des Cairns (petites pyramides de pierres édifiées en montagne ou en des immensités  non balisées, en guise de repères pour indiquer un passage, un chemin à suivre en l'absence de chemin) et Inukshuks (équilibres de pierres évoquant des silhouettes humaines, tradition séculaire des peuples de l'Arctique), ni des créations liées au Land Art. Ces mots m^mes m'étaient inconnus. Peut-être est-ce une mémoire très ancienne qui s'est réveillée à l'appel des pierres... Depuis, lors de mes voyages, je sème de telles traces éphémères, qui s'érigent parfois sous forme de sentinelles minérales exposés aux éléments et à la métamorphose du Temps, offrandes à la Beauté d'un Lieu avec lequel je suis entré en communion. Je préfère parler d'une trace que d'une oeuvre, mais c'est un peu plus que l'empreinte de mes pas : un geste amoureux, un écho de l'enchantement du monde, un signe.
Ce sont "Mes hommages"."

Informations pratiques :
Espace Culturel des Tanneries
3, route de Conches
27760 La Ferrière sur Risle
Tél. 06.76.62.12.30
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Entrée libre - Ouvert les samedis et dimanches de 14h à 18h

Lu 65 fois Dernière modification le mardi, 18 décembre 2018 10:55
Text Size